FADWA NEJIB GLISSA

 

Fadwa Nejib Glissa est une artiste tunisienne, née en 1992 à M’Saken ville du Sahel tunisien, connue par ses oliveraies et sa position qui s’ouvre sur la Méditerranée.

Diplômée en littérature, langue et civilisation françaises de l’université de Sousse en Tunisie (2015), elle est en train de suivre actuellement une formation pédagogique à distance à l’université de Rouen soutenue par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) (2020/2021).

La découverte de sa vocation picturale et poétique a commencé dès son jeune âge par la participation aux événements culturels et artistiques au sein du milieu scolaire de son pays.

Elle écrit en sa langue maternelle (l’arabe littéral et l’arabe dialectal) et en français. Pour elle, les arts sont indissociables et elle essaie de profiter de chaque occasion qui se présente pour exprimer sa solidarité en faveur du statut de l’artiste pluriel(le). En 2019, elle a eu la chance de participer à la troisième édition des Journées Poétiques de Carthage et en 2020, elle a participé à des événements culturels poétiques à l’échelle internationale en ligne.

Contact direct avec l'artiste :

fadwaglissa037@gmail.com

"Egalement active dans la société civile, mon recueil intitulé "Quand on n'a que les mots", va paraître bientôt à Paris aux Editions Edilivre.

"L'art lave notre âme de la poussière du quotidien." Pablo Picasso.

Passionnée d'Art depuis l'enfance, c'est tout à fait naturel que je trouve ce temps pour peindre à côté de mes activités professionnelles à caractère pédagogique et culturel.

J’éprouve un immense plaisir à vivre ma passion et mon rêve en me découvrant, en m'exprimant et en étant convaincue du pouvoir incantatoire de l'art pour renouveler l'espoir et me donner des élans et des ailes pour me dépasser et avancer à travers la création et la créativité de mes peintures. Je m’inspire de mon patrimoine culturel, celui de ma douce Tunisie et de sa profondeur historique et cosmopolite.

Beaucoup de gens me qualifie d’« orientaliste » lors de mes expositions tellement la femme arabe et l’atmosphère « arabesque » sont fort présentes dans mes toiles.

Cela ne peut que me donner une perspective à développer et à creuser et je pense que je suis en train de suivre cette voie.

Par ailleurs, j'ai appris à travailler mes toiles par différentes techniques (à l’huile et à l’acrylique) notamment comment reproduire et encore interpréter pour mieux me positionner dans la création artistique. Je suis certaine que l'aspect chronologique du temps va changer voire améliorer ma façon de peindre et de concevoir l'art au fil de ma vie.

Je prône les valeurs humaines et la beauté en toute sa splendeur avec mes deux armes : la plume et le pinceau qui révèlent ma passion illimitée car entre l'écriture et la peinture, il y a la complicité d'une femme qui désire traverser les chemins colorés et décolorés en se lançant dans l’aventure des mots, des touches et des retouches, entre l'inspiration et la création et entre le passé et le présent.

Cette pluralité m'aide toujours à transmettre un message parlant d’une actualité spécifique. Au sein de chaque être humain, il y a un artiste caché qui peut créer de nouvelles dimensions et voyager dans un monde meilleur et artistique. La Tunisie d'autrefois, dans mes tableaux, paraît très originale, plurielle, cosmopolite, onirique et attirante. Vous vivez, avec moi, ma touche et mon attachement à un beau passé mais malheureusement métamorphosé par l’invasion de la nouvelle technologie qui « a nui », en quelque sorte, à toute créativité. » Fadwa Nejib Glissa La présence de la femme orientale et tunisienne caractérise ses tableaux. On remarque surtout l’apparition récurrent du Sefseri dans ses activités picturales ; ce fameux vêtement qui représente l’originalité des traditions. Il est composé d'une large pièce d'étoffe couvrant tout le corps de la femme. Il est en général de couleur crème en coton, satin ou soie. Selon les régions de Tunisie, il peut aussi être fait en plusieurs couleurs surtout dans le sud du pays. Il est porté, auparavant, par les femmes par pudeur et pour éviter les regards masculins. Pour elle, l’art n’est pas limité à un tableau ou à un poème écrit et récité sans admiration.

L’art est une vocation innée et développée et voire une évasion vers l’inconnu pour se protéger et s’éloigner de la médiocrité."

FADWA NEJIB GLISSA

biographie transmise à Artcollector-Saint-Mitre13 le 15/12/20

 

«  Khaddouja » Peinture à l’huile : 50*40

« Porte bleue » 60*60 Peintre à l’huile

« Sidi Bou Saïd » 40*50 Peinture à l’huile

« La Médina»  40*50 Peinture à l’huile

« Ma Tunisie »  30*40 Peinture à l’huile

« Le beau vieux temps ! » 40*40 Peinture à l’huile